naix gueConvoi de marchandises sur la ligne secondaire Naix-Güe au niveau de Chamouilley.

Le " Naix-Güe "

La ligne Naix - Güe était une ligne de chemin de fer qui a appartenu au réseau secondaire à voie normale pour desservir essentiellement une région de la Meuse riche en carrières et en industrie métallurgique. Elle a également assuré un service voyageur. Cette ligne reliait Ancerville-Guë (sur la ligne Blesmes Bar Chaumont) à Naix-Ménaucourt (sur la ligne Nançois-Tronville Gondrecourt Neufchâteau) par Dammarie sur Saulx. L'ouverture se fait en 1882 pour la partie ouest et 1885 pour la partie est.

NaixMenLa Cie de Naix-Ménaucourt à Guë, exploitant initial, fait faillite en 1888. La construction et la mise en service de la ligne dans son intégralité a gravement compromis les comptes de l'exploitant qui n'y résistera pas. Il est remplacé par la Cie du CdF de Guë à Ménaucourt qui obtient son agrément le 14 juin 1893 en substitution de la compagnie précédente. En 1912 un embranchement est ouvert au nord-est de la fonderie entre Le Bouchon sur Saulx et Dammarie sur Saulx à destination de Montiers sur Saulx. La première guerre mondiale va sérieusement impacter la compagnie tant par la proximité géographique des combats que par la mobilisation de son personnel, puis par l'entre deux guerres et la concurrence routière qui s'affirme. Les difficultés financières accumulées provoquent la reprise de l'exploitant par la compagnie des chemins de fer secondaires du Nord-Est en 1930. Le déclin se poursuit avec la fermeture de la ligne au service voyageurs le 1er octobre 1932, puis la fermeture à tous traffics de l'embranchement vers Montiers sur Saulx en 1937, victime de l'absence d'industrie lourde sur son tracé. La deuxième guerre mondiale provoque le fermeture à tous traffics du tronçon de Dammarie à Naix-Menaucourt tandis que l'occupant, qui utilise la ligne, octroie un sursis à la partie est jusqu'en 1944. Seule la partie ouest survivra à la guerre et l'exploitation marchandises perdurera sur ce tronçon (Guë Dammarie) jusqu’au 1er septembre 1970 date de fermeture définitive de la ligne.

schema naix gue 

bordereau expedition

Bordereau d’expédition émis par la gare de Savonnières en Perthois pour un chargement de 10 tonnes de pierre brute le 11 mars 1888 à destination de Neufchâteau via la ligne Naix-Güe.

 

Sur le territoire de Le Bouchon sur Saulx 

L'ancienne voie ferrée traverse le territoire communal de Le Bouchon sur Saulx par un axe orienté nord-ouest sud-est. Implantée principalement sur la rive gauche de la Saulx, elle arrive par le sud-est de la commune à proximité de l'ancienne fonderie Salin au niveau de la RD 169 qu'elle traverse. A cet endroit la voie était implantée sur la rive droite de la Saulx jusqu'à son franchissement par un pont relativement bien conservé.

trace gue

Elle progresse ensuite vers la Scierie Mathieu, site de l'ancienne gare de Dammarie, qu'elle traverse avant de franchir la RD 9 pour s'orienter vers l'actuelle décharge de Le Bouchon sur Saulx, après avoir franchi un second pont dont il ne subsiste aujourd’hui qu'un contrefort. Notons que la gare de Dammarie était implantée sur le territoire de la commune de Le Bouchon sur Saulx. Parfaitement conservée elle abrite aujourd'hui les locaux administratifs de la scierie Mathieu.

Bien que démantelée complètement, comme toute activité humaine la voie ferrée a laissé une trace structurante dans le paysage au travers des cultures, labours et haies qui matérialisent sa présence particulièrement bien visible sur la prise de vue aérienne.

 

Les traces du Naix-Güe à Le Bouchon sur Saulx

(Déplacez la souris sur les images et cliquez)

Naix Gue (14)   Naix Gue (11)   Naix Gue (3)   Naix Gue (1)

Naix Gue (2)   Naix Gue (31)   Naix Gue (35)   Naix Gue (36)

 

 

Les anciennes gares et haltes du "Naix-Güe" en images

(Déplacez la souris sur les images et cliquez) 

ancerville gue 2   ancerville gue   chamouillet 2   cousance gare

cousance gare 2    cousance gare 3     cousance gare 4    savonnieres gare

dammarie gare   dammarie halte   villers le sec halte